Dossiers Romance

Cette catégorie est réservée aux dossiers qui traitent de la romance dans la série Détective Conan.

A l'origine, j'avais prévu de rédiger un long dossier (dont le brouillon fait une soixantaine de pages) que je comptais mettre à disposition des plus interessés sous un format relié (genre un gros dossier PDF par exemple). Mais étant donné les difficultés que je rencontre pour rédiger quelque chose de vraiment complet sur les couples que je connais moins bien, je préfère mettre ce projet de côté et vous proposer les ébauches d'articles au compte goutte dans cette section. 

NANIWA reste cependant ouverte à toute proposition d'articles ou de compléments d'informations sur vos couples fétiches. Et ce particulièrement pour le cas de tous les couples non canons hétérosexuels et Boys Love ou encore Yuri. N'hésitez pas à vous faire connaitre et à participer à l'élaboration de ce dossier. Le projet Romance existe toujours, et cherche des membres actifs et motivés. Il a juste pris quelques formes un peu différentes de son idée originale.

 

 

 

 

Quand on pose la question "DC est-il un manga de romance?" au public occidental, la réponse obtenue est en quand même assez mitigée. Je vais donc vous proposer mon interprétation et tâcher de répondre le plus logiquement possible à cette première question.

Bien sûr, le manga DC met avant tout en scène des enquêtes policières à résoudre et fait avancer son intrigue générale par le biais de la problématique Conan vs les Hommes en noir. Je suis la première à reconnaître que les enquêtes sont le signe distinctif de DC - vous ne trouverez pas une seule histoire sans enquête à résoudre - et que l'affaire contre les MIB (= opposition Conan vs MIB) est l'essence même de la série. Si toute affaire passe par une enquête, la fin de DC dépend de la résolution du problème contre les hommes en noir, en gros. Cependant, je pense que DC mérite bien sa définition de "Love Comedy" (donnée par Aoyama - cf le Conan Doriru p.196 par exemple). Ce qui me fait affirmer ça, c'est d'abord la mise en scène évidente de tensions amoureuses entre plusieurs protagonistes.

Dans les Shonen mangas (des mangas qui cible les jeunes garçons ou adolescents), il n'est pas rare de mettre en scène des situations d'ordre sentimental. C'est le cas dans DC avec le héros et l'héroïne par exemple. Shinichi a disparu puisqu'il a rajeuni de 10 ans, et Ran l'attend patiemment sans savoir que ce dernier est toujours à ses cotés. Les sentiments de Ran vis à vis de Shinichi ont été clairement dévoilés dès le premier tome. Par la suite, au fur et à mesure des volumes, de nombreux passages évoquent à nouveau la problématique amoureuse de ces personnages (nous y reviendrons ultérieurement dans d'autres chapitres). Mais la relation entre Shinichi et Ran n'est pas la seule raison qui me laisse penser que la série est AUSSI une comédie sentimentale. Aoyama met en effet en scène de très nombreux personnages dans le manga depuis le tome 1 et ils sont relativement nombreux à avoir également une problématique de couple exposée. Or, dans ces couples, on a aussi bien des jeunes que des adultes, des couples en situation plus ou moins ambiguë (Kogoro et Eri vivent séparément sans être pour autant divorcés, Heiji et Kazuha qui se tournent autour sans se trouver, etc...) que des couples mariés (Yukiko et Yusaku, Shizuka et Heizo, Megure et Midori, moins mis en avant mais pour lesquels on montre occasionnellement des petites scènes dans lesquelles ils manifestent une forme de tendresse au sein de leur couple*). Qui plus est, la quasi-totalité des personnages récurrents de la série sont en couple ou finissent par avoir un(e) petit(e) ami(e) potentiel(le) en cours de route...

Par ailleurs, en plus de la quantité de couples potentiels de la série, la récurrence des affaires amoureuses renforce l'importance qu'Aoyama lui accorde dans le développement de son histoire. Si beaucoup de Shonen mettent en scène de la romance (en bonus en quelque sorte), je pense qu'il y a peu de séries qui contiennent autant de couples récurrents qu'on en voit dans DC. C'est donc pour toutes ces raisons que je pense que le manga peut répondre à la définition de "Love Comedy" ou comédie romantique.

Bien sûr, les relations amoureuses restent une problématique accessoire de l'histoire Détective Conan. Sans les histoires d'amour, et même sans le problème Conan / Ran, le manga peut parfaitement se conclure. En fait, je pense que les relations amoureuses dans DC sont là pour donner de la consistance à l'histoire. Un peu comme un condiment dans un plat si vous voulez. Ce n'est pas un élément principal à sa conception mais sans lui, votre plat manquerait sans doute un peu de saveur. Après, bien sûr, le lecteur peut trouver cet ajout plus ou moins à son goût. Lui reprocher également le nombre et la récurrence comme il critiquerait un plat trop salé. Ce genre de critique me parait parfaitement acceptable. Mais, que l'on aime ou non cette romance omniprésente dans le manga, il faut admettre malgré tout que cet aspect reste mine de rien un des facteurs majeurs de la consommation DC par les lecteurs et les fans.

* [la scène de jalousie de Yukiko et où Yusaku vient la rechercher (tome 14) / Shizuka qui nettoie les oreilles de son époux par un dimanche après midi (tome 32 fin de l'affaire) / etc...]

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×